Des formations de droit en alternance

A l’Institut Supérieur du Droit, les formations sont en alternance de la  3ème année à la 5ème année d’étude (Bachelor 3 Carrières Judiciaires, M1 en alternance, M2 en alternance).

L'alternance, c'est quoi ?

L’alternance permet de suivre ses études en rythme alterné à hauteur de 2 jours par semaine à l’école et 3 jours dans la vie active (entreprise, cabinet d’avocat, étude d’huissier, étude notariale, juridiction etc.)

L’alternance peut se faire sous la forme d’un stage ou d’un contrat de professionnalisation.

En cas de signature d’un contrat de professionnalisation, les frais de formation sont pris en charge à 100% par l’entreprise employeur ou par son OPCO. L’étudiant est, en outre, rémunéré entre 80 et 100% du Smic.

 

L’alternance est un véritable atout pour intégrer efficacement le monde du travail et ce, pour les raisons suivantes :

  • Tout d’abord, l’alternance permet d’optimiser le CV de l’étudiant, lequel mettra en avant les différentes expériences professionnelles dont il a pu bénéficier dans le cadre de son alternance. Ainsi, après 5 années d’étude à l’Institut Supérieur du Droit, l’étudiant dispose déjà de 3 année d’expérience professionnelle ce qui, à l’évidence, le positionne en force sur le marché du travail et lui donne une véritable valeur ajoutée par rapport à un étudiant diplômé d’un cursus universitaire classique ;
  • Par ailleurs, l’alternance permet à l’étudiant d’acquérir un véritable savoir-faire dans son domaine de compétence et d’être performant et opérationnel dès l’obtention du diplôme (ce qui n’est pas le cas des étudiants diplômés d’un cursus classique) ;
  • Enfin, l’alternance permet de créer du lien avec le monde de l’entreprise et donc de favoriser l’embauche de l’étudiant dès sa sortie de l’école.