Lettre ouverte - Amandine Sarfati
Fondatrice de l'Institut Supérieur du Droit

Parce que les études de droit universitaires ne permettent pas d’être opérationnel dès l’obtention du diplôme et qu’ils ne préparent pas suffisamment au monde du travail, j’ai fondé l’Institut Supérieur du Droit pour éviter aux étudiants les difficultés que j’ai moi-même rencontrées lorsque j’ai débuté ma carrière professionnelle.

Avocate depuis 2012 au Barreau de Paris, après un M1 en droit des affaires à Assas et deux M2 en droit pénal des affaires et droit de l’environnement à Versailles, j’ai connu des débuts professionnels douloureux car insuffisamment formée à l’Université Publique.

J’ai donc appris seule, péniblement, au fil des dossiers et des erreurs commises dans ma pratique professionnelle. Je savais que 100% de mes confrères se trouvaient dans la même situation : totalement désarmés pour affronter le monde du travail.

J’ai alors voulu que les choses changent.

Ainsi, convaincue de l’importance de dispenser des enseignements pratiques ancrés dans la réalité du terrain, j’ai voulu mettre en place des programmes juridiques innovants au plus proche de la réalité du terrain où la pratique est au centre de tout et ou les cours sont dispensés par des professionnels du droit en activité : avocat, huissier de justice, juriste d’entreprise, magistrat, conseillers prud’homaux etc.

L’objectif est clair : être opérationnel dès l’obtention du diplôme.

Aujourd’hui et après 3 années d’existence, les promotions sortantes de l’Institut Supérieur du Droit sont la preuve vivante que nos programmes sont performants et qu’ils mènent à la réussite :

Pour ne citer que trois exemples : En 2021,  Ghizlaine Barkat ,étudiante sortante du M2 droit du sport,  devient responsable juridique du club de ligue 1 Clermont foot, avec aucune autre expérience que son année passée en alternance à l’Institut Supérieur du Droit ; Floriane Lacroix, étudiante sortante du M2 droit social – contentieux du travail, décroche le poste de responsable des ressources humaines chez Paul Ka, acteur de choix sur le marché du prêt-à-porter Premium ;  Captain Contrat, n°1 des legal tek en France, devient partenaire de l’Institut supérieur du Droit et recrute chaque année , au sein de son équipes de juristes , des étudiants de l’ISD. C’est notamment le cas de Ange-Méghane qui, après son alternance chez Captain contrat en M1,  est recrutée en CDI au cours de son année de M2.

Tout mettre en œuvre pour garantir à nos étudiants un avenir professionnel motivant et valorisant dans un monde juridique en perpétuelle évolution, tel est le but que je me suis fixée.

Amandine SARFATI – Avocat

Fondatrice de l’Institut Supérieur du Droit