Les métiers du droit : devenir juriste spécialisé

La justice se compose de nombreux métiers, qu’ils soient disponibles au Tribunal, en cabinet ou en entreprise. Les formations en droit sont la voie obligée pour exercer ces métiers.

Devenir juriste...

Devenir juriste d’entreprise

Le juriste d’entreprise intervient principalement au sein des directions juridiques des entreprises. Son rôle est de conseiller l’entreprise sur les problématiques juridiques qu’elle rencontre et de lui apporter des solutions en droit pour surmonter ces dernières.

Le juriste d’entreprise peut intervenir dans divers domaines du droit tel que le droit des affaires, le droit social ou encore le droit du numérique.

Ses fonctions sont réparties en 3 grandes branches :

– Le conseil juridique

– L’analyse et la rédaction de contrats

– La mise en conformité de la réglementation en vigueur dans l’entreprise par l’entreprise

Pour devenir juriste d’entreprise, la parcours académique idéal est le suivant :

Licence en droit (Université) ou Bachelor en droit (école de droit) (Bac+3)

Mastère 1 en droit si possible en alternance (niveau bac+4)

Mastère 2 en droit si possible en alternance (niveau bac+5)

L’alternance est un véritable plus pour intégrer efficacement le monde du travail. Elle est conseillée, dès la 3ème année d’étude.

Devenir juriste en droit social

Le juriste en droit social intervient, soit au sein du service des ressources humaines de l’entreprise, soit au sein de la direction juridique de cette dernière.

Outre la rédaction des contrats de travail et avenants des salariés de l’entreprise, il doit être capable de répondre à l’ensemble des problématiques touchant au droit du travail, qu’il s’agisse des relations individuelles ou des relations collectives du travail

Expert en droit du travail, il dirige les procédures disciplinaires internes à l’entreprise et encadre la rupture des contrats de travail des salariés.

En cas de survenance d’un contentieux avec un salarié, il travaille en étroite collaboration avec les avocats de l’entreprise et est capable d’analyser les actes de procédure, de la saisine du conseil des Prud’hommes jusqu’au prononcé de la décision par ce dernier.

Pour devenir juriste en droit social, le parcours académique idéal est le suivant :

 

Licence (Université) ou Bachelor en droit (école de droit privée) : bac+3

Mastère 1 en alternance en droit du travail ou droit social (niveau bac+4)

Mastère 2 en aleternance droit social – contentieux du travail ou ressources humaines (niveau bac+5)

L’alternance est un véritable plus pour intégrer efficacement le monde du travail. Elle est conseillée, dès la 3ème année d’étude.

Devenir juriste en droit des affaires

Le juriste en droit des affaires intervient au sein des départements juridiques des entreprises, des cabinets d’avocats mais également des banques. Son rôle consiste à orienter et conseiller l’entreprise sur ses choix juridiques et de lui permettre d’être en conformité avec les lois et règlementations en vigueur. 

De ce fait, il doit régulièrement s’informer des innovations légales et jurisprudentielles afin de les mettre en pratique au sein de l’entité dans laquelle il intervient.

Outre la rédaction d’actes juridiques et judiciaires, il doit être capable d’évaluer le risque judiciaire inhérent à l’entreprise et de prendre les mesures permettant de l’éviter. Il a également en charge le suivi des dossiers contentieux.

Pour devenir juriste en droit des affaires, le parcours académique idéal est le suivant :

Licence (Université) ou Bachelor droit (école de droit privée)

Mastère 1 en alternance en droit des affaires (niveau bac+4)

Mastère 2 en alternance droit des affaires et de l’entreprise (niveau bac+5)

L’alternance est un véritable plus pour intégrer efficacement le monde du travail. Elle est conseillée, dès la 3ème année d’étude.

Le juriste en droit du numérique est également appelé juriste en droit des nouvelles technologies.

Son domaine de compétence regroupe les matières suivantes :

· Protection des données personnelles

· Protection des données non personnelles

· Contrats et marchés informatiques

· Droit des activités innovantes (intelligence artificielle, Blockchain, crypto-monnaies, etc.)

Il intervient au sein des directions juridiques en entreprise mais également en Cabinet d’Avocats au sein des départements des nouvelles technologies.

Pour devenir juriste en droit du numérique, le parcours académique idéal est le suivant :

Licence (Université) ou Bachelor droit (école de droit privée)

Mastère 1 en alternance en droit des affaires (niveau bac+4)

Mastère 2 en alternance droit des affaires et de l’entreprise (niveau bac+5)

L’alternance est un véritable plus pour intégrer efficacement le monde du travail. Elle est conseillée, dès la 3ème année d’étude.

Devenir juriste en droit du numérique, droit des nouvelles technologies

Le juriste en droit du numérique est également appelé juriste en droit des nouvelles technologies.

Son domaine de compétence regroupe les matières suivantes :

· Protection des données personnelles

· Protection des données non personnelles

· Contrats et marchés informatiques

· Droit des activités innovantes (intelligence artificielle, Blockchain, crypto-monnaies, etc.)

Il intervient au sein des directions juridiques en entreprise mais également en Cabinet d’Avocats au sein des départements des nouvelles technologies.

Pour devenir juriste en droit du numérique, le parcours académique idéal est le suivant :

Licence (Université) ou Bachelor droit (école de droit privée)

Mastère 1 en alternance en droit des affaires (niveau bac+4)

Mastère 2 en alternance droit des affaires et de l’entreprise (niveau bac+5)

L’alternance est un véritable plus pour intégrer efficacement le monde du travail. Elle est conseillée, dès la 3ème année d’étude.