Mastère 2 Pratique du contentieux – parcours droit privé

Sous la direction de Maître Amandine SARFATI, Avocat à la Cour

Formation sur place ou à distance en e-learning

Présentation

Le Mastère 2 pratique du contentieux – parcours droit privé est la voie idéale pour ceux qui se destinent à la profession d’Avocat ou ceux qui le sont depuis peu et qui cherchent à être totalement autonomes dans le traitement des dossiers qui leur sont confiés.
Le programme a été pensé par des avocats, pour des avocats ou futurs avocats , avec un objectif clair : être totalement opérationnel et pouvoir s’installer dès l’obtention du diplôme.
Outre l’enseignement pratique des différentes branches du contentieux privé, le Mastère 2 pratique du contentieux vise à transmettre aux apprenants les bases entrepreneuriales, marketing, digitales et comptables indispensables au lancement de toute activité.
Enfin, parce que l’exercice des professions judiciaires en générale, et de la profession d’avocat en particulier, nécessite une part importante de self contrôle, de confiance en soi et d’aisance à l’oral, des ateliers d’éloquence, de plaidoirie et de coaching sont proposés dans le cadre des enseignements dispensés.

Formation sur place ou à distance en e-learning.

Diplôme d’école hors cursus universitaire.

Objectifs

Le Mastère 2 Pratique du contentieux – parcours droit privé tend à former des praticiens du droit , capables de gérer un contentieux de A à Z, du premier rendez-vous client jusqu’à la plaidoirie du dossier devant les juridictions compétentes.

A la fin du cursus, l’apprenant est capable de :

  • Appréhender une procédure judiciaire avec force et sérénité ;
  • Maîtriser la rédaction d’actes judiciaires dans les contentieux récurrents du droit privé ;
  • Comprendre et maîtriser les enjeux, les mécanismes et les étapes procédurales du dossier ;
  • Répondre aux attentes des « justiciables » en évaluant leur risque judiciaire, en les conseillant et en les représentant devant les Tribunaux ;
  • Plaider efficacement un dossier.

Programmes

Le Mastère 2 Pratique du contentieux – parcours droit privé propose les matières suivantes :

  • Pratique du droit pénal (Tribunaux correctionnels)
  • Pratique du contentieux Prud’homale (Conseil des Prud’hommes)
  • Pratique du contentieux familial (Juges aux affaires familiales)
  • Pratique du contentieux des affaires (Tribunal de commerce)
  • Rédaction d’actes juridiques et judiciaires
  • Procédure civile
  • Contrats spéciaux
  • Droit des obligations (droit des contrats)
  • Business plan et création d’entreprise
  • Marketing et communication digitale
  • Plaidoirie
  • Prise de parole en public
  • Coaching
  • Atelier CV – lettre de motivation – entretien d’embauche


Débouchées

Ce Mastère conduit principalement au métier d’Avocat (sous réserves de l’obtention du CRFPA) et de manière plus générale à toutes les professions judiciaires (magistrat, procureur de la république, greffier etc. ).
Il permet également d’évoluer en entreprise au sein des directions juridiques.

Déroulement de la formation

Le Mastère M2 pratique du contentieux – parcours droit privé, est un mastère en alternance compatible avec une activité en entreprise ou en cabinet d’avocats. 

L’apprenant démarre ses cours en rythme alterné, ce qui lui permet d’être en entreprise ou en cabinet à hauteur de 3 à 4 jours par semaine et de suivre les cours les 2 jours restants.L’alternance peut se faire sous la forme d’un stage , d’un contrat de professionnalisation , d’un CDI ou d’un contrat de collaboration en cabinet d’avocats.
La durée totale des enseignements est de 250h.

La formation peut se faire en présentiel ou à distance e-learning.

Dates de la formation

Deux sessions de cours au choix sont proposées:

  • 1re session de cours : du 26 octobre au 15 juin (sur place ou en e-learning)
  • 2e session de cours : du 3 janvier au 15 juin (sur place ou en e-learning. La formation sur place qui débute en janvier compte 10% de ses cours en e-learning)

Candidature et admission

Le Mastère M2 pratique du contentieux – parcours droit privé est ouvert à tous les étudiants venant des filières de droit, titulaire d’un Bac + 4 ou d’un diplôme équivalent étranger, désireux d’évoluer dans les professions judiciaires. L’accès repose sur la motivation du candidat.

Frais de scolarité

– Prise en charge à 100% des frais de scolarité en cas de signature d’un contrat de professionnalisation  : le mastère est un mastère en alternance. L’alternance peut se faire sous la forme d’un contrat de professionnalisation : dans ce cas, les frais de formation sont pris en charge à 100% par l’entreprise ou son OPCO. L’étudiant est, en outre, rémunéré par l’entreprise entre 80% et 100% du SMIC.

A défaut de signature d’un contrat de professionnalisation : l’étudiant bénéficie d’une réduction de 660 euros ce qui ramène ses frais de scolarité à la somme de 320 euros par mois sur 12 mois . Dans ce cas, votre projet peut être financé de différente manière :

– La gratification de stage 

L’alternance peut également se faire sous la forme d’un stage (à défaut de signature d’un contrat de professionnalisation).

Dans ce cas, la gratification de stage permet à l’étudiant de régler ses frais de scolarité en tout ou partie.

– Le prêt étudiant

L’avantage du prêt étudiant est de permettre un remboursement différé. Ainsi, vous ne commencez à rembourser votre prêt que lorsque vous débutez votre activité professionnelle.

Si vous souhaitez opter pour ce mode de financement, l’Institut Supérieur du Droit vous accompagnera dans vos démarches auprès de sa banque partenaire.

– L’autofinancement

L’étudiant peut également financer sa formation avec ses propres fonds. L’Institut Supérieur du Droit lui proposera alors, s’il le souhaite, un paiement échelonné dans le temps à hauteur de 320 euros par mois sur 12 mois.